Loading-img
 

L'Odyssée
 
Scène 2 : Dans l'antre du Cyclope

 

Poursuivant leur route, le coeur toujours affligé, Ulysse et ses compagnons arrivèrent au pays des Cyclopes, géants à un seul oeil, brutes sans foi ni lois. S'en remettant aux dieux, les Cyclopes ne faisaient ni plantation, ni labourage. Tout poussait pour eux sans culture : blé, orge et vigne aux lourdes grappes. Ils ne construisaient pas de vaisseaux pour commercer par mer. Ils habitaient dans des antres creux, au sommet des montagnes, et chacun faisait la loi à ses enfants et à ses femmes, sans se soucier de personne d'autre.

 

Or, une île broussailleuse s'étendait non loin du port. Elle ne nourrissait que des chèvres sauvages. Ce n'était pourtant pas un endroit sans valeur : il y avait des prairies bien arrosées, un sol riche, un port au sûr mouillage. Enfin, au fond du port, une source d'eau claire jaillissait d'une caverne, et des peupliers s'élevaient à l'entour.

 

C'est là qu'un dieu les conduisit, par une nuit de brume. Personne n'avait aperçu l'île, ni vu les grandes vagues...